Kimvula : les habitants pleurent Rita Zola, morte de suite de viol par des militaires Angolais

0
31

Une victime de viol/infobascongo
Une victime de viol/infobascongo

La dépouille mortelle de Rita Zola, une fille de 21 ans de Kimvula à 360 km de Matadi a été rapatriée  le matin dans cette juridiction enclavée. L’infortunée a été violée ainsi que L.M sa copine par des militaires Angolais hier à Kikiama en Angola. Témoignage poignant de L.M.

 

Kimvula est en émoi. Hommes, femmes, enfants, jeunes et vieux pleurs à grands bruits Rita Zola, fille du terroir.

Inconsolable L.M ,19 ans explique.  Hier, pendant que nous nous rendions à Kikiama avec deux jeunes garçons du village, des militaires Angolais nous ont  interpellés. Ils ont violé et séquestré Rita et moi, après nous avoir ravi une somme de 200$ US et 100 Kwanza (Kwanza, monnaie Angolaise). Larmoyante, elle enchaîne : un autre militaire gradé qui venait de Kikubi s’étant rendu compte de notre présence  voulait lui aussi nous violer. Il s’est ensuivi une incompréhension si bien qu’ils ont commencé à se battre. C’est ce qui nous a poussés à nous enfuir. Subitement, les armes ont commencé à crépiter. Ma copine traumatisée pissait et chiait. A la rivière Ngunga dans notre territoire, je me suis réalisée qu’elle était tombée. Aussitôt arrivés à Ndembele, nous avons informé les gens qui sont allés chercher Rita mais qui était déjà morte (…sanglots).

Et de conclure triste : c’est demain qu’elle sera enterrée.

Cependant, L.M  a fait savoir qu’elle est sous traitement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.