Au Kongo central, la CENI décentralise l’opération d’octroi de duplicata de la carte d’électeur

0
372

La Commission nationale électorale indépendante (CENI) décentralise l’opération d’octroi de duplicata de la carte d’électeur à travers la RDC. A Matadi, chef-lieu du Kongo central, les opérateurs de saisie seront installés dans les locaux de maisons communales de Nzanza et Mvuzi, mardi 28 novembre. Elle s’étendra dans toute l’étendue de la province. Bernadine Kitondo, secrétaire exécutif provincial de la CENI l’annonce lors de la sensibilisation des témoins, observateurs et journalistes à Victoria.

Après la délivrance de la carte d’électeur, certaines personnes ont vu leur carte perdre quasiment leurs données. Pour ce faire, la centrale électorale trouve la solution par la délivrance des duplicatas.

“Tous ceux qui ont obtenu leurs cartes d’électeurs dans les centres d’inscription de la commune de Nzanza, iront à la maison communale de Nzanza où nous allons commencer à délivrer les duplicatas. C’est idem pour ceux de la commune de Mvuzi. Mais pour les gens de la commune de Matadi, comme le bureau de la CENI est dans la commune de Matadi, ceux qui habitent Soyo, Buima, … ce sont eux qui obtiendront leurs duplicatas à la CENI. Dès demain déjà, nous installons des OPS qui vont travailler dans ces maisons communales où nous avons demandé des locaux pour les opérations de la délivrance du duplicata. Cette opération prendra fin à la veille des élections, le 19 décembre y compris aux différents secteurs”, annonce Bernadine Kitondo. Déjà, les dispositifs électroniques de vote sont arrivés à Kisantu, Kasangulu, Mbanza-ngungu, chaque chef- lieu des secteurs pour cette opération.

Vivement le duplicata

Cette nouvelle a rencontré l’assentiment de certains candidats à la législation nationale et provinciale ainsi que la société civile. Mabaro Pambu Mabanga est opérateur politique. Il encourage la population victime de cette perte des données « d’aller chercher le duplicata. “Ça pourrait leur faciliter aussi quand ils vont se présenter pendant les élections, car ayant une carte lisible on ne peut pas les déranger pour qu’il puisse voter”, complète Joseph Kuiya, Coordinateur provincial de la nouvelle société civile Kongo central 1.