« Nous ne sommes donc pas décideurs sur les images qui sont montrées à l’écran »: Réponse de Canal + à l’indignation des Congolais sur la non diffusion des images « Stop génocide à l’est de la RDC »

0
905

Lors de la demi-finale de la CAN 2023 RDC -Côte d’Ivoire, des Congolais se sont offusqués sur la non-diffusion par « Canal+ » des calicots qui portaient la mention: »Stop génocide à l’est de la RDC ». Une communication pour dénoncer les atrocités que subissent les Congolais à l’est de la RDC des suites de la guerre d’agression. Canal + , à travers un message s’est inscrit en faux contre ces allégations.

« Nous ne sommes donc pas décideurs sur les images qui sont montrées à l’écran », éclaircit la direction de Canal + à ses nombreux abonnés.

A cause des combats entre les Forces armées de la RDC et le M23 le dimanche 4 février dernier à Shasha, localité reliant le Nord-Kivu et le Sud-Kivu qui ont occasionné plusieurs déplacés, les habitants notamment de Goma ont dit leur ras-le-bol. D’où l’élan de solidarité sur toute l’étendue de la RDC. Les Congolais ont saisi l’occasion de la rencontre de la demi-finale de la CAN RDC- Côte d’Ivoire pour passer un message à la communauté internationale : « Stop génocide en RDC ». Cependant, ce message n’est jamais apparu sur leurs écrans. D’où leur mécontentement contre Canal+,diffuseur officiel de cette compétition la plus prestigieuse du continent africain.
Erreur de cible. « Nous vous informons que CANAL+ diffuse le signal international fourni par la CAN pour l’ensemble de matchs de la compétition, et y ajoute les commentaires de ses propres journalistes et consultants. Nous ne sommes donc pas décideurs sur les images qui sont montrées à l’écran”, signifie la direction de Canal+.