Bas-Congo :’’ Bundu dia Mayala ‘’ encore interpellé

16
73

 

feullets Kongo Dieto
feullets Kongo Dieto

Le Conseil des Ministres provincial du hier a  interdit Bundu dia Mayala (Bdm), un parti politique né de l’ex mouvement politico-religieux Bundu dia Kongo (Bdk) de fonctionner. Pour lui, il est illégal.

 

 

 

 ‘’ Bundu dia Mayala n’est pas reconnu et par conséquent ne doit pas fonctionner’’, a fait savoir Nicolas Mabeka dans le compte-rendu du Conseil des Ministres. C’est pour la énième fois qu’il est soulevé son illégalité. La préoccupation serait du gouvernement central.

 C’est au sujet de la récente réunion que Bdm a tenue à Boma à 120 km de Matadi qu’il a de nouveau été interpellé.

En 2008, le Conseil des Ministres du gouvernement central tenu à Matadi, Chef-lieu du Bas-Congo au Sud-ouest de Kinshasa avait dissout Bdk accusé de mouvement insurrectionnel, de bafouer l’autorité de l’Etat…La recommandation du gouvernement était de voir ce mouvement politico-religieux se muer en parti politique s’il désirait faire la politique. Depuis, celui-ci avait introduit sa demande. Selon un militant de Bdm,’’puisqu’’ il nous a jamais répondu, la loi considère que nous avons l’autorisation’’, se défend-il avant de crier à l’injustice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.