spot_img
mardi, mai 21, 2024
More
    spot_img
    AccueilA la uneMbanza Ngungu-Kisantu: échange d'expériences entre deux structures sur les clubs de paix

    Mbanza Ngungu-Kisantu: échange d’expériences entre deux structures sur les clubs de paix

    -

    Deux structures du réseau service civil pour la paix ont échangé leur expérience dans l’implémentation des clubs de paix. L’exemple des clubs de paix de kisantu et Mbanza-Ngungu qui sont autour des valeurs de la tolérance et du dialogue, jouent un rôle crucial dans la construction d’un avenir pacifique.

    Dans cette optique, l’échange d’expériences entre la Dynamique Femmes et Familles(DFF), organisme protestant d’accompagnement et soutient, et l’Union chrétienne féminine de la République Démocratique du Congo YWCA RDC, deux structures engagées dans la création et la gestion des clubs de paix, offre, une opportunité d’apprentissage et de renforcement mutuel de la culture de paix entre les jeunes à l’école et dans leur différents milieux de vie.L’échange d’expériences entre les structures sur les clubs de paix contribue à la diversification des approches et des perspectives.

    Préparer la jeunesse

    La DFF a implémenté dans la province du Kongo central 32 clubs de paix. Il s’agit d’une expérience éloquente dans la mise en place et le développement des clubs de paix. « Nous sommes des débutants. Il est important d’apprendre auprès de ceux qui ont l’expérience. La DFF est une ressource pour nous », reconnaît David Kiseke, animateur violet sport arts et créativité de l’Union Chrétienne Féminine de la RDC (YWCA RDC). »Son expertise, ses succès et ses défis rencontrés, offre une perspective enrichissante, car nous sortons avec un plan d’action qui renferme un certain nombre d’activités »,se réjouit-il.
    Expérimenté dans l’implémentation des clubs de paix, Lambert Mampasi Furu, conseiller technique suivi et évaluation à la DFF dans le contexte de clubs de paix la jeunesse est notre cible d’ensemble avec (YWCIA RDC)pour la préparer à relever les défis complexes liés à la construction de la paix et à répondre aux besoins spécifiques de leurs communautés respectives.

    Prudence Nlandu éducatrice sociale à la DFF précise « que les clubs d’écoute est une école d’apprentissage de responsabilité, les membres sont organisés en comité collabore avec les chef d’établissement« .

    Satisfaction
    Narcia Musoki,chargé de suivi et évaluation de YWCA RDC est très satisfaite de leur séjour dans le kongo central. « Nous allons adapter ces connaissances â notre contexte de Kinshasa »,promet- elle avant de se réjouir de toutes ces échanges pratiques sur le terrain ».
    La perspective est de creer d’autres clubs de paix.
    Les membres des clubs de paix s’impliquent dans la médiation et la résolution des conflits. Chacun dans son milieu fait bénéficier ces acquis de paix à sa communauté.

    Cet échange d’expériences favorise une culture de collaboration et de solidarité entre les acteurs engagés dans la promotion de la paix. En partageant leurs expériences et leurs ressources, les structures démontrent leur engagement envers un objectif commun ,un monde où règne la paix et la justice pour tous. Cette synergie renforce non seulement l’efficacité des actions entreprises, mais aussi la résilience des communautés face aux défis persistants .
    Les élèves de trois écoles venus de kisantu et trois autres de Mbanza-Ngungu ont procédé par un échange d’expériences sur comment ces membres de clubs de paix oeuvrent dans la construction de leur vie dans leur entourage et à l’école par des témoignages.
    En partageant leurs connaissances, leurs ressources et leurs engagements, ces clubs de paix contribuent de manière significative à la construction d’un monde où la diversité est célébrée et les conflits sont résolus pacifiquement.

    Articles Liés

    Stay Connected

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    0SuiveursSuivre
    21,800AbonnésS'abonner

    Articles recents