Kongo central : les autorités déterminées à accompagner la distribution des moustiquaires imprégnées

0
810

Grâce au plaidoyer  du ministère de la santé et des Soins de Santé primaires en milieu  Rurale(Sanru), les autorités politico-administratives du Kongo Central signent un acte d’engagement de soutien de la campagne de distribution gratuite des moustiquaires imprégnées d’insecticide.   

Par Ange Lumpuvika

‘’Nous soussignés autorités politico-administratives, leaders communautaires, leaders religieux et membres de la société civile de la province du Kongo Central, prenons l’engagement de soutenir toutes les étapes, de participer activement à l’organisation et à la réussite totale de la campagne de distribution gratuite des moustiquaires imprégnées d’insecticide   qui s’organise sur toute l’étendue de la province du Kongo Central en RDC’’.

Plaidoyer

Cet engagement est pris dans la salle de réunion du gouvernorat. Il fait suite au plaidoyer du ministère de la santé et des Sanru. Il comprenait plus d’une vingtaine d’attentes formulés  et adressés au gouvernement provincial, de l’assemblée  provinciale, du conseil provincial de sécurité et autres partenaires de la société civile pour la sécurisation de cette campagne. ‘’Vos instructions aux services tant au niveau des frontières qu’au niveau de tout point de contrôle des mouvements de la population afin de prévenir tout détournement des moustiquaires est important’’, a souligné  Benny Madianga, vice-président de CCM, ICN,  structure de mobilisation de fond auprès du ministère de la santé publique.  ‘’La moustiquaire est convoitée par plusieurs personnes. Nous avons constaté certains cas de détournement, de vente des moustiquaires et de traversées au niveau des frontières pour un autre pays comme le cas du kongo central, une province frontalière à l’Angola’’, a dénoncé pour sa part docteur Gilbert Kulimushi, deputy projet manager Sanru Asbl. Il en veut pour preuve : La présence dans plusieurs magasins et entrepôts dans le Kongo central des moustiquaires imprégnées.  Pourtant, ces moustiquaires qui luttent efficacement contre le paludisme plusieurs congolais surtout parmi les enfants de 0  à 5 ans sont gratuites.

Ensemble nous pouvons vaincre’’

 Toujours dans le cadre de la recherche des solutions, le ministère de la santé a notamment sollicité des instructions fermes à tous les échelons ‘’pour la sécurisation de la campagne, des entrepôts et des opérations de distribution couplées au dénombrement’’.’’ Les enjeux sont de taille mais ensemble nous pouvons vaincre la situation’’, encourage Guy Bandu, le gouverneurqui assure ‘’être conscient de la situation du paludisme dans sa province’’.

Cette campagne de distribution sera lancée dans un bref délai. Guy Bandu promet la lancer à Kimvula, un milieu enclavée de la province, Elle concerne  31 zones de santé du kongo central en faveur 1.333.476 ménages et sera couplée au dénombrement et à la distribution.

La mise en œuvre logistique communication, mobilisation sociale et  suivi est assurée par Sanru Asbl, appuyée par le Fonds mondial.