Yoane Wissa : “Une âme est née aujourd’hui”

0
754

Les Léopards de la RDC ont sorti une prestation XXL face aux Lions de l’Atlas du Maroc, quatrième nation footballistique au niveau mondial, pour arracher un match nul lors de la rencontre de la deuxième journée du groupe F, dimanche 21 janvier, au stade Laurent Pokou de Sam Pedro, en Côte d’Ivoire. Yoane Wissa, l’ailier gauche des Léopards parle de la naissance d’une “âme”.

En réponse à la question de Philippe Doucet de Canal+ celle de savoir si une équipe était née en RDC avec ce résultat qui parachevait la reconstruction de l’équipe nationale congolaise, Yoane Wissa parle plutôt de la naissance d’une âme. “Une équipe, on l’a déjà depuis assez longtemps mais une âme est née aujourd’hui”, évoque-t-il à l’issue d’une prestation ahurissante qui a valu aux poulains de Sébastien Desabre, sélectionneur de la RDC. Les Léopards ont risqué de battre les Lions de l’Atlas n’eût été la maladresse de Moutoussamy sur un service de Meschack Élia après le but égalisateur de Silas Katompa. “On a su remobiliser les troupes à la mi-temps, on a égalisé et peut-être on allait avoir ce but vainqueur mais bon, on se contente du match nul”.

Espoir pour les quatre équipes

Dans ce groupe F, tout reste à jouer. Le Maroc qui espérait obtenir son ticket pour les huitièmes de finale à l’issue de cette rencontre a butté sur une solide équipe de la RDC qui l’a contraint au partage de point. Les Lions de l’Atlas doivent attendre les matches de la dernière journée qui s’annoncent très palpitant car ils en détermineront les équipes qui poursuivront l’aventure dans cette 34e édition de la CAN. Walid Regragui, sélectionneur Marocain, vise déjà la prochaine étape de la compétition. “On s’en sort bien quand-même. On perd un point, on avance, le plus important c’est d’entrevoir la qualification pour nous”,dit-il.