RD Congo : la justice déçoit les habitants du Bas-Congo

13
46
la balance
symbole de la justice/Internet

Photo Internet
Photo Internet

Le verdict du Tribunal de grande instance de la Gombe à Kinshasa sur l’affaire des clandestins de Matadi jetés dans l’eau par l’équipage du navire Island of Luck qui battait pavillon Panaméen, jugé de scandaleux. Réactions

simon MbatSshi, Gouverneur du Bas-Congo

Ce verdict m’a écœuré. Il y a eu mort d’hommes. Mais comment est-ce qu’une histoire de ce genre doit se solder ainsi ? C’est triste. Je ne pense pas que si le jugement s’était passé dans la province, il y aurait eu complaisance. Je crois qu’il sera interjeté appel et que les victimes obtiendront gain de cause.

Me Fabrice Puela, Député national

J’ai honte, je suis déçu et révolté. Ces victimes se comptent parmi mes électeurs. . La justice Congolaise a eu une occasion en or de dire le bon droit, hélas ! Le tribunal a eu le toupet d’évoquer des preuves insuffisantes. Pourquoi, le Ministère public sur le banc n’a pas relevé appel ? Maintenant, les 8 Ukrainiens sont partis, leur navire libéré, que faire ? Dans quel pays sommes-nous ?

Pamphile Mbuangi, activiste des droits de l’homme

Voila une justice qui favorise les forts. Les innocents qui croupissent en prison pour leurs opinions ne sont pas relaxés, c’est  des gens comme ces Ukrainiens que l’on acquitte. La société civile doit s’approprier cette situation et se constituer partie civile. Même s’ils ne sont pas partis, nous aurons au moins une satisfaction et nous éviterons que pareille affaire devienne une jurisprudence.

Babel Babomba, Coordonnatuer de l’Ong ‘’Elite en action’’.

Je suis très sidéré par ce verdict. Il semblerait que l’on a une fois de plus sacrifié des Congolais sur l’autel des intérêts politico-économiques. Il doit y avoir eu interférence des politiques. Je n’arrive pas à comprendre que nos autorités parlent de la réforme de la justice et qu’elles veulent son contraire. Maintenant, nous apprenons qu’ils sont libérés. Il n’y a plus d’espoir. Pensez-vous que si c’était des Congolais en Ukraine, ils auraient été relaxés aussi facilement ? Vraiment, je suis déçu.

Me Arly Nkuti, Avocat de la partie civile

C’est une grande frustration pour le Congolais, une honte pour lui et particulièrement pour les habitants  du Bas-Congo. Nous venons d’assister à une parodie de justice. Quand un juge vient à mentir, cela veut dire qu’il y a flou  que l’on n’arrive pas à découvrir. La seule question que nous nous posons maintenant, c’est de savoir qu’elle est la vraie valeur de la vie humaine. Que chacun de nous trouve la conclusion.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.