A Matadi, kimbanguistes et non kimbanguistes célèbrent le premier 6 avril férié à l’honneur de Simon Kimbangu

0
347

Pour le premier 6 avril férié en RDC, des fidèles kimbanguistes et des croyants à Simon Kimbangu se sont fixés rendez-vous à la place Coca. Une Stelle à l’effigie du prophète a été dévoilée.

A la fourche, à Coca, appelé aussi place Simon Kimbangu, des milliers de personnes découvrent une Stèle. rénovée.Nkodia Mbete, le maire de Matadi donne à la ce monument monolithe une cure de jouvence.Trois photos du prophète Simon Kimbangu sont perceptibles. Un message:…
Applaudissements, cris de joie, danses rythmés par la fanfare kimbanguiste…

L’instauration du 6 avril comme jour férié à l’honneur du combat de Simon Kimbangu et de la conscience africaine par le président de la République Félix Tshisekedi a drainé un monde à cette fourche. « J’invite tous les frères africains, les habitants de la ville portuaire à s’approprier cette date. Elle n’est pas une chasse gardée des kimbanguistes seuls mais de toute la race noire. L’acte que vient de poser le président de la République est de haute portée pour le développement de notre pays et de l’Afrique toute entière », relève le maire habillée en vert-blanc, les couleurs des kimbanguistes.

Signe particulier dans le ciel


Des non kimbanguistes, particulièrement des croyants de l’église des noirs étaient présents. Fukiamuntu est président national de kintuadi Kia ba Ngunza(KMNKA). »Nous sommes venus remercier le président de la République pour avoir honoré le premier jour du début du ministère de Simon Kimbangu. Tous les noirs commémoreront ce jour  », estime-t-il. « En tant que Congolais et Africain même si je ne suis pas kimbanguiste, je suis venu honorer cette date choisie par le président de la République pour honorer Simon Kimbangu. J’ai observé que l’arc en ciel a encerclé le soleil. C’est une bonne chose. J’ai vu d’autres confessions religieuses, j’ai aimé cette unité  », applaudit Faustin Tade.


Des milliers de téléphones se sont focalisés sur cette image dans le ciel. « Cela prouve que Simon Kimbangu était un envoyé de Dieu  », conclut une dame visiblement heureuse.
Sous le rythme de la fanfare kimbanguiste, les nombreux fidèles ont marché à pied jusqu’au centre d’accueil kimbanguiste(environ 5 km)..ils ont pris part à un culte d’actions de grâce.