Carole Kiatazabu revoie à la baisse le taux trimestriel des frais scolaires fixés par le comité mixte de l’EPST Kongo central

0
769

Pendant que pour les établissements publics d’enseignement maternel, secondaire et technique,le comité mixte de l’Enseignement primaire,secondaire et technique (EPST) a proposé le taux trimestriel des frais scolaires pour l’année 2023-2024 à 120 000 fc (45,3$), la ministre provincial du secteur , Carole Kiatazabu Itambo les revoie à la baisse.

La décision de Carole Kiatazabu du rabattement du taux trimestriel des frais scolaires après entretien avec les directeurs de trois provinces éducationnelles du Kongo central est coulée dans un arrêté pris par le gouverneur.
Pour l’enseignement maternel, ces frais sont fixés à 54 000 francs (21,7$) pour le premier trimestre, à 52 000 francs (20,9$) pour le deuxième et troisième trimestre. Au cycle terminal d’éducation de base, les parents paieront 77 000 francs (31$) pour le premier trimestre. Quant aux deuxième et troisième trimestre, cela revient à 75 000 francs (30,2$).
En ce qui concerne les humanités pédagogiques et littéraires, les frais sont fixés à 77 000 francs (31$) au premier trimestre et 75 000 francs (30,2$) aux deuxième et troisième trimestre. En commerciale et gestion, sociales puis scientifiques, les frais du premier trimestre s’élèvent à 85 000 francs(34,2$), 83 000 francs (83,4$) pour les deux derniers trimestres. En technique agricole et coupe-couture, les frais scolaires reviennent à 87 000 francs (35$) pour le premier trimestre, 85 000 francs (34,2$ pour le deuxième et troisième trimestre. Enfin, en techniques industrielles, les frais sont fixés à 89 000 francs (35,8$) au premier trimestre et 87 000 francs (35$) pour les deux derniers trimestres.