Gloria Tuluka Nzuzi, cette femme pétrie de compétences, candidate sénatrice

0
656

Sur les quatre sièges du Kongo central à la chambre haute, Gloria Tuluka croit dur comme fer pour en briguer un. Femme aux compétences avérées, elle rêve d’un Kongo central fort et d’une RDC prospère.

Excellente dans son travail, Gloria Tuluka veut apporter sa touche au Sénat de la RDC non seulement pour son Kongo central natal qu’elle veut uni, fort et développé mais aussi pour son pays la RDC dont l’essor la préoccupe au plus haut point au vu de ses potentialités.
Cette femme est née à Kimpese, cité de son territoire d’origine : Songololo. Gloria est la fille de Bernadette Makaya, directeur chef de service au Ministère du Travail et de Tuluka Victor, décédé, petite fille de Tuluka Désiré, un prospère notable Kongo très connu sous le nom de « Chez Yaya ».
Mariée et mère de quatre enfants, l’avocate qui brigue un poste au Sénat est détentrice d’un Master en Sciences politiques et administratives au Beulah Height University/Leadership Academia University aux États-Unis d’Amérique, d’une licence en Droit économique et social à l’université Protestante au Congo (UPC) et poursuit une autre licence en Relations internationales.

Compétence

Engagée à l’Organisation pour l’Équipement de Banana-Kinshasa (OEBK) en 2013, Gloria Tuluka est une femme passionnée de la bonne politique suivant la vision du chef de l’Etat. Chef de section Administrative, sociale et juridique à l’OEBK, Chef du personnel ensuite, sa gestion du personnel de l’OEBK Kinshasa a fait des émules: rigueur, conscience professionnelle et compétences. Ce qui lui permet de gravir les échelons jusqu’à en devenir, en 2022, Directrice générale, la première femme directeur général que va connaître ce service public. Que des empreintes indélébiles! « Cette femme de caractère a su redresser l’entreprise, redonné de la valeur aux cadres et agents de l’OEBK et a surtout su leur donner les avantages qu’ils méritaient « , reconnait un agent qui regrette son départ. Elle est à ce jour directrice chargée des Études dans cette organisation. Elle ne s’est jamais débarrassée de sa casquette d’avocate. « C’est une femme flexible au travail, pétrie de valeurs et de compétences, pleine d’initiatives ayant le sens de l’obligation des résultats », reconnaissent en elles ses proches.

Épouser la vision de Tshisekedi

Elle est pourtant entrée tôt dans le monde professionnel comme assistante administrative comptable bureau virtuel Accès Canada/RDC. Tuluka suivra aussi plusieurs formations en management, stratégie de développement, questions environnementales et climatiques et dans le secteur maritime dans le cadre de Wimafrica( Woman in maritime). Un parcours qui a façonné son caractère.

C’est toute cette expérience qu’elle veut mettre au profit de sa province natale, Kongo central, terre de ses ancêtres et son pays et ce, pour épouser la vision du Chef de l’État: promouvoir la gent féminine à travers la méritocratie.

L’élection des sénateurs au Kongo central est prévue le lundi 29 avril 2024. Gloria Tuluka sollicite vivement le suffrage des grands électeurs.