spot_img
lundi, avril 22, 2024
More
    spot_img
    AccueilActualitésSociétéNkamba : fête des Kimbanguistes : nombreux ont dormi en route à...

    Nkamba : fête des Kimbanguistes : nombreux ont dormi en route à cause de son état piteux

    -

    etat actuel de la route de Nkamba/infobascongo
    etat actuel de la route de Nkamba/infobascongo

    Des milliers de Kimbanguistes ont passé la nuit sur la route de Nkamba en territoire de Mbanza-Ngungu, la semaine passée à cause de sa dégradation avancée. Cet incident n’a pas empêché de fêter les 50 ans de la reconnaissance de cette église par l’Etat colonial Belge. 

    Dure réalité pour Deo Nkusu, le Vice-gouverneur qui a essuyé des pamphlets de ses coreligionnaires. Partis de la bifurcation de Mbanza-Ngungu à 10h, ils ont été retenus  à Kaya à 12 km de Nkamba, siège social des Kimbanguistes à minuit par des bourbiers. La pluie, elle ne cessait de s’abattre. Deo Nkusu a dormi dans sa jeep entre deux cimetières. Du coup, la fête prévue le 24 décembre a été repoussée au 25 décembre. Parmi les rares personnalités à arriver à temps, il y avait Jean-Paul Charnier, Ministre conseiller de l’Ambassade de la Belgique.

    Visiblement gêné au cours du culte, il a rassuré la population : ‘’ Nous recherchons de l’argent. D’ici le 15 janvier, la Société général des industries va réhabiliter cette route. ‘’.

    Longue de 65 km, cette route est longtemps restée délabrée. En 2007, la première action de Simon Mbatshi avait porté sur sa réhabilitation. 120 millions de  fc (plus de 100.000$) avaient été débloqués. Malheureusement, l’Office des routes n’avait travaillé que sur 10 km.

    Néanmoins, Simon Kimbangu, Chef spirituel de l’église Kimbanguiste s’est réjoui de cette fête. ‘’ Je suis content que la Belgique soit représentée. N’eût été les Belges, la force de Simon Kimbangu ne serait pas connue. Merci de nous avoir donné une année après son arrestation l’autorisation de fonctionner.’’. Pour Jean-Paul Charnier,’’ Lorsque le gouverneur Bomans de la province de Léopoldville a levé l’interdiction qui frappait les Kimbanguistes, elle avait donné reconnaissance à la première église indépendante d’Afrique. C’était la fin de 38 ans de clandestinité et de répression.’’. Ce dernier a encouragé les Kimbanguistes. Ils étaient des milliers à défiler joyeux au rythme de leur fanfare envoutante.

    Articles Liés

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    S'il vous plaît entrez votre commentaire!
    S'il vous plaît entrez votre nom ici

    Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.

    Stay Connected

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    0SuiveursSuivre
    21,600AbonnésS'abonner

    Articles recents