Matadi : un bac moteur qui va réduire les charges de la population

0
79
 

Bac "Kionzo" sur les eaux du Congo/infobascongo
Bac "Kionzo" sur les eaux du Congo/infobascongo

Le nouveau bac moteur  » Kionzo »a été mis à l’eau  ce mardi à Matadi, capitale du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa. Elle  va sensiblement réduire les charges financières  de la population qui va à la rive droite  du fleuve Congo ou qui vient à Matadi. Elle  s’en réjouit.

 

 

 

 

Ce matin ,des femmes joyeuses se sont ruées sur ce bac moteur  avec leurs bassins, machettes, houes, … Destination : leurs champs. Une quinzaine de minutes après, elles sont à la rive droite. Autrefois, c’est à pied par le pont Maréchal qu’elles  s’y rendaient parcourant parfois près de dix kilomètres. Pour écourter la distance, les agriculteurs qui cultivent à la rive droite  doivent  payer un transport qui va jusqu’à 1500fc (1,5$) s’ils  se rendent à Boko à 10 km de Matadi.

Fidélise Basuamina est régulière à la rive droite pour  acheter des produits agricoles  qu’elle revend.  Ce bac moteur est salutaire. ‘’ Je pourrai maintenant réaliser 6000 Fc (plus ou moins 6, 5 $) comme je le faisais quand le bac était opérationnel. Car, par route, je ne réalisais que 2000 Fc (plus ou moins 2, 5 $).’’, révèle-t-elle.

Vétusté, l’ancienne embarcation ne servait plus à la population depuis deux ans et demi. Kionzo a été remis à la ville de Matadi par le gouvernement central en mars dernier.  Pour Deo Nkusu, le Vice-gouverneur,’’ce bac d’une grande  nécessité  est une réponse de Joseph Kabila, le  Président de la République au Bas-Congo à la préoccupation du gouvernement provincial.

De 15 tonnes, il  peut contenir  70 personnes renseigne Emmanuel Lusilavo, Sous-directeur provincial de l’office des routes. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.