spot_img
jeudi, avril 25, 2024
More
    spot_img
    AccueilA la uneLa faculté de médecine de l'UK se dote d'un laboratoire moderne

    La faculté de médecine de l’UK se dote d’un laboratoire moderne

    -

    La faculté de médecine de l’Université Kongo (UK) vient d’être dotée d’un laboratoire aux standards internationaux dénommé Simon Mboso. Cet édifice réhabilité de fond à comble par le comité de gestion Gamela est inauguré vendredi 5 janvier.

    Ce bâtiment de 160m² de trois niveaux comprend une salle des travaux pratiques susceptible d’accueillir un groupe de 75 étudiants (trois plus que l’ancien laboratoire), un bureau pour les laborantins, un dépôt pour les matériels et un bloc sanitaire. Il y sera également doté d’un équipement d’analyse hématologique très moderne qui permettra aux médecins traitants tant du Kongo central que de Kinshasa, de disposer d’études, des résultats plus pointus et donc de faire des diagnostics plus précis. « Le comité de gestion vient de faire honneur aux pères fondateurs. Nous nourrissons le grand espoir de voir cet ouvrage atteindre son achèvement et être transformé en polyclinique qui redorera le blason de cette université », souhaite le vice-doyen de la faculté de médecine. Pour faciliter l’apprentissage des étudiants, l’UK collabore avec l’hôpital de Saint Luc de Kisantu. Cependant, elle caresse l’idée de se doter de son propre centre hospitalier universitaire.
    En guise de reconnaissance envers Simon Mboso, un des grands donateurs de l’UK qui pendant 30 ans a mis gracieusement le complexe de la gare à disposition de cette université, ce laboratoire porte désormais son nom.

    Des étudiants contents

    Cependant, les plus heureux sont les étudiants en médecine de l’UK. « Nous ne pouvons que célébrer avec joie cette belle réalisation qui n’est qu’une goutte d’eau dans un vase contenant des multiples exploits qu’on ne saura citer au sein de notre alma mater qui jadis ne pouvait se contenter du peu que nos pères fondateurs avaient mis en place », se réjouit Rostand Makengo, président des étudiants et étudiant en médecine.
    Ce laboratoire qui a coûté 72 000 $ a été construit au regard des recommandations faites à l’issue du contrôle de qualité effectué en 2021 auprès de tous les établissements universitaires formant les médecins et ce sur toute l’étendue de la RDC par une mission conjointe ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) et l’Ordre des médecins.
    En effet, la faculté de médecine de l’UK est retenue parmi les trois autorisées à organiser les enseignements de médecine pour toute la partie ouest de la RDC pour la qualité de son enseignement à côté de celle de l’Université de Kinshasa et de l’université protestante au Congo.

    Salutaire mission ESU-Ordre des médecins

    En effet, la mission conjointe avait stigmatisé le fait que: laboratoire était situé dans un local inadapté aux travaux de laboratoire
    ; situé dans un local qui sert en même temps de salle des cours ce qui pose problème quand il y a afflue des enseignants ; il est éloigné des matériels de dépôt des intrants d’où d’incessants aller-retour qui constitue un risque réel de casse du matériel et de perte des intrants ; le dépôt du matériel qui sert en même temps de bureau aux laborantins est dans un état très vétuste. Mal aéré, il est soumis aux variations incontrôlés des températures ce qui d’une part ne facilite pas le travail administratif, ce laboratoire est situé dans un local qui n’appartient pas à l’université. Dix mois ont suffi à l’UK pour avoir un nouveau laboratoire. « Nous demandons aux étudiants de l’utiliser à bon escient », recommande Simon Lumbanzila, administrateur du territoire assistant de Madimba.

    Articles Liés

    Stay Connected

    0FansJ'aime
    0SuiveursSuivre
    0SuiveursSuivre
    21,600AbonnésS'abonner

    Articles recents