Thomas Yobila convie les députés provinciaux à privilégier la paix et la cohésion provinciale pour le développement du Kongo central

0
530

Lors des deux précédentes législatures, le Kongo central a connu plus de cinq gouverneurs. Une instabilité due aux différends entre l’exécutif provincial et l’organe délibérant. A l’ouverture de la session extraordinaire de la troisième législature, Tomas Yobila Banzenza, président du bureau d’âge exhorte les députés provinciaux à privilégier la “paix” et la “cohésion provinciale” pour le développement de la province.

Lundi 5 février à l’Assemblée provinciale du Kongo central siégeaient 35 députés provinciaux sur les 36 attendus pour la mise en place du bureau d’âge. Ils ont la lourde responsabilité d’œuvrer pour le développement du Kongo central. “Notre présence ici est une preuve manifeste de la confiance de nos populations qui espèrent ardemment qu’à travers nous, leurs conditions de vie seront améliorées par l’exercice de nos missions de représentation, de contrôle et d’élaboration des lois, c’est-à-dire de légiférer. Raison pour laquelle, nous sommes obligés de travailler en étroite collaboration. Par conséquent, nous sommes tenus de transcender nos divergences et clivages politiques. Comme un seul homme, privilégions la paix et la cohésion provinciale gage du développement certain”

Corriger les erreurs du passé

Ces députés provinciaux proclamés provisoirement par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) veulent corriger les erreurs du passé et faire mieux dans cette mandature. Si la majorité d’élus découvrent l’hémicycle, d’autres y reviennent. Cette fois, ils veulent marquer la différence. “Nous avons fait les choses que la population n’attendait pas de nous. Maintenant, je crois que c’est le moment de répartir à zéro. Et je suis content de voir les qualités des députés qui sont élus. Bravo à la population qui a fait un bon choix parce que cette fois-ci, la plupart que j’ai trouvé ici sont de grandes têtes, des personnes qui aiment le Kongo central. Et je pense qu’ensemble nous allons devoir travailler pour l’intérêt de la population parce que nous devons arrêter de travailler pour notre propre intérêt pour satisfaire seulement les intérêts des autres”, s’engagent Eduard Samba Situ qui tient au contrôle parlementaire.

Le bureau d’âge de l’assemblée provinciale du Kongo central est conduit par Thomas Yobila Banzenza et est assisté par Grâce Bilolo et Omega Mbadu, respectivement premier et deuxième secrétaire.