“Faire de Veti Club un business”: L’ambitieux projet de Deogratias Vuadi

0
651

En remplacement de Joachim Mavungu Situ qui a rendu le tablier après avoir dirigé Veti Club pendant 15 ans, Deogratias Vuadi veut redonner à la team vert et noir ses lettres de noblesse. Dans son projet déballé sur Digital Congo, il nourrit l’ambition de faire de Veti Club un business extrême.

Veti Club, une étoile presque éteinte dans l’échiquier national du football depuis sa descente en Ligue 2. Pourtant, ce club a posé d’énormes problèmes aux cadors du football congolais notamment le TP Mazembe de Lubumbashi, l’AS V.Club de Kinshasa, etc. Évoluant loin de son fief, l’équipe a installé son quartier général à Sanda et se débrouille pas mal à la Ligue nationale de football (Linafoot) division 2, dans la zone du développement ouest A. Veti Club peut désormais entrevoir le bout du tunnel avec l’arrivée à la tête de l’équipe de Deogratias Vuadi Matondo. “Aujourd’hui c’est question de réveiller le club, réveiller le sentiment des supporters de Veti Club. On veut tout simplement tentee de ramener ce rêve là avec un projet concret où on met les joueurs à l’aise, où il y a un équipementier comme partout ailleurs, où les supporters travaillent et contribuent pour aider le club à évoluer”, ambitionne-t-il.

Le projet que caresse Deogratias Vuadi pour l’AS Veti Club est de faire de ce club un business. “Un club est une institution. Et un club populaire est un projet commercial qu’on n’exploite pas suffisamment et assez chez nous. Ayant assumé l’intérim dans Vita Club, je sais exactement de quoi je parle. Aujourd’hui Veti Club ou Elima, ce sont des sociétés entières avec des consommateurs prédéfinis parce que nous connaissons le marché des maillots et tout genre. Mais quand j’arrive à Matadi, Veti va devenir un business extrême”.