Bas-Congo :  »Joseph Kasa-Vubu mérite plus qu’une messe d’actions de grâce… »

1
108

 A l’occasion du 45ème anniversaire de la mort de Joseph Kasa-Vubu,premier président de la Rd Congo, le gouvernement provincial du Bas-Congo vient d’organiser des messes d’action de grâce sur toute l’étendue de la province. Pour les habitants du Bas-Congo,feu Kasa-Vubu mérite plus que ça.

Joseph KASA VUBUCe 24 mars, date marquant la mort de Joseph Kasa-Vubu, les messes d’action de grâce sont dites dans les dix territoires et les deux villes de la province. A Matadi, chef-lieu du Bas-Congo, Blaise Mputu, vicaire de la paroisse Saint-Gérard exhorte l’assistance sur la vision de Joseph Kasa-Vubu. Il  met en exergue ses qualités .  »Kasa-Vubu, un homme pieux, serviable et honnête »,remémore-t-il Il  invite les actuels dirigeants Kongo d’imiter son exemple.

Le 30 juin 1960, date de l’indépendance, Joseph Kasa-Vubu devient le président de l’Etat indépendant du Congo. Il sera renversé  le 24 novembre 1965 par coup d’Etat politique sous la conduite de Joseph Mobutu. Joseph Kasa-Vubu est  né à Tshela dans le Bas-fleuve vers 1915. Il meurt le 24 mars 1969 à Boma, deuxième ville portuaire du Bas-Congo.

Il mérite plus…

Pour pérenniser la mémoire de Joseph Kasa-Vubu, deux monuments ont été érigés : à Kinshasa, la capitale, sous l’ordre du chef de l’Etat Joseph Kabila et à Boma, sous Simon Floribert Mbatshi, alors gouverneur de province. Le stade Socol de Boma, en plein réhabilitation, est rebaptisé stade «Joseph Kasa-Vubu ». Des actions qui ne suffisent pas pour honorer le premier président de la Rd Congo. ‘’Le gouvernement central a tendance à effacer l’histoire. Aucune messe d’action de grâce n’est organisée en sa mémoire au niveau national. On n’en parle même pas. C’est inadmissible ! Nous n’avons plus de leader au Bas-Congo pour porter la voix de la province. Le Bundu dia Kongo (mouvement mystico-religieux) était notre force qu’on a neutralisé ’’, regrette  un habitant de Matadi. Et Atou Matubuana,vice-gouverneur de conclure:‘’En cette journée commémorative, nous interpellons nos députés nationaux de la province chère à Simon Kimbangu de tout faire pour argumenter la thèse ayant trait à l’élévation de Joseph Kasa-Vubu  comme héros national. Que cette date  de 24 mars soit chômée et payée sur toute l’étendue du pays’’.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Voici le père et l’unique père de l’indépendance après Kimbangu et Paul Panda Faranana. Le P Droit de Premier occupant a été jeté aux aux oubliettes, le Kongo Centre est ignoré dans la représentation nationale. A se demander si les ne kongo ne font plus partie intégrante dans confédération du Congo pour ne plus compter des ministres dans le gouvernement central. Ce n’est qu’une observation. Que pèse le Kongo Central politiquement aujourd’hui dans ce Congo,alors qu’il a tout donné pour son indépendance ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.