Matadi : vol des haricots avariés

0
78
Conteneurs de haricots avariés/Infobascongo
 
 

les haricots avariés
les haricots avariés/ Photo infobascongo

Des manutentionnaires de l’entrepôt Acover à Safari à Matadi, chef-lieu du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa ont été surpris entrain de subtiliser de haricot avarié que le service de la quarantaine était entrain de trier. Leurs nombreux sacs ont été saisis.

A Acover, sur le sol devant et aux alentours de trois containers remplis de haricots jonchaient plusieurs autres graines dégageant une odeur très fétide. Un peu plus loin, que de sacs dans lesquels se trouvaient des haricots dont un s’identifiant parfaitement à celui des militaires étaient perceptibles. Ils étaient abandonnés à la hâte par des manutentionnaires lorsque Félicien Mbedi, Ministre de l’intérieur et les services de sécurité ont fait irruption dans ce dépôt public concédé. ‘’ Nous avons été diligenté par le Gouverneur pour nous enquérir de la situation des haricots avariés ‘’, a lancé Félicien Mbedi

Depuis le 27 janvier dernier, la quarantaine animale est entrain de trier les haricots se trouvant dans deux containers importés par Nico Yambu. Ces deux containers troués depuis le port de Matadi ont laissé infiltrer de l’eau, selon l’Ir Monimambu, Chef d’équipe phytosanitaire. Du coup, une grande partie de la marchandise a été avariée. Sur les 960 sacs, la quarantaine a récupéré 108 sacs.

Le parquet a saisi toute la marchandise pour des enquêtes. Certaines gens ont fait savoir que des quantités étaient déjà sorties.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.