L’église Kimbanguiste appelle sa jeunesse au calme face au propos de Nseka Makinu sur leur chef spirituel

1
43

Après le propos de monsieur Nseka Makinu, un proche de Anatole Matusila, président de l’Assemblée provinciale du Kongo central sur le chef spirituel de l’église Kimbanguiste, taxé de diffamatoire, la tension est montée d’un cran chez les jeunes de cette communauté. Outre une déclaration d’indignation contre Nseka Makinu,le représentant provincial de cette grande communauté, le révérend Octave Ndungi a apaisé les jeunes.

Monsieur Nseka a notamment comparé le président de l’Assemblée provinciale du Kongo central au chef spirituel Simon Kimbangu selon le révérend Ndungi. Depuis le scandale sexuel entre le vice-gouverneur et l’assistante du gouverneur le 25 août 2019, le Kongo central est fissuré, des déclarations parfois indécentes sont débitées selon que l’on est un soutien l’Assemblée provinciale ou du gouvernement provincial allant jusqu’aux injures, menaces de mort…

1 COMMENTAIRE

  1. Comment peut on comparé un chef spirituel d’un simple individu ? Mr nseka doit présenter ses excuses si cela pourrai apaiser les jeunes de cette église

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.