L’Afejuco kongo central s’insurge contre le mariage du pasteur Pierre Kasambakana de l’église primitive et une fille taxée de mineure

0
955

Scandale! C’est comme cela que qualifie l’Association des femmes juristes congolaises, section du Kongo central le mariage entre le pasteur Pierre Kasambakana appelé Kas(68 ans), représentant légal de l’église primitive en RDC et une fille qui serait mineure. L’union a eu lieu à Muanda,au Kongo central.

« L’Afejuco s’insurge contre cette union et soutient l’action du procureur de la République pour que ce fait soit tiré au clair « , réagit la bâtonnière Cherine Luzaisu, présidente de l Afejuco.

La vidéo du mariage entre le pasteur Kas et cette fille, sa douzième femme a alimenté les conversations sur la toile.  » Nous faisons de la lutte contre les Violences basées sur le genre notre cheval de bataille car elles constituent un véritable frein à l essor de la femme et de la jeune fille. Le Code de la famille ainsi que la loi portant protection de l’enfant fixent l’âge de la majorité à 18 ans pour contracter un mariage.
Il y a lieu de relever que ces violences constituent également un anti-valeur », condamne l’Afejuco.

Prouver l’âge de la fille

Le procureur de la République et chef de parquet de Muanda Richard Vunda a lancé depuis le mercredi 10 janvier un avis de recherche contre le pasteur Pierre Kas. Il le poursuit pour viol d’enfant et traite des personnes .
Cependant, le père de la fille soutient que son enfant à 18 ans. « Ce père doit prouver par des documents authentiques ce qu il avance et qui sait dans ce cas si ce n est pas un mariage forcé « ,s’ interroge Me Cherine Luzaisu.